Les écologistes compensent leurs émissions carbone 

carbone.jpg

Une campagne d'écologiste, c'est une campagne qui parle aux citoyennes et citoyens mais qui montre aussi l'exemple. Parce que les campagnes électorales sont financées, pour les listes dépassant 3% des suffrages exprimés, par de l'argent public, il est de notre responsabilité de dépenser chaque euro selon nos valeurs, de solidarité et protection du vivant. 

Si les campagnes électorales consomment ressources naturelles, énergie, nous avons été à chaque instant vigilants pour réduire à son minimum notre empreinte sur la planète. Nous ne voulons pas contribuer à avancer le jour du dépassement ! 

92% des déplacements ont été faits en train, l'intégralité des impressions papier a été réalisée en France, sur papier recyclé et encre végétale. Chacun des buffets organisés a été locavore, végétarien. 

Pour ce qui n'a pas pu être évité ou réduit, Yannick Jadot et la liste Europe Écologie ont à cœur de compenser, c'est à dire de financer des activités qui absorbent le C02 ou réduisent des émissions.

Nous allons le faire via l'organisation Atmosfair, installée en Allemagne, et qui est le partenaire du Parti vert européen qui pratique également la compensation carbone. Atmosfair a des activités diversifiées, notamment dans l'efficacité énergétique ou le développement des énergies renouvelables. 

Ainsi, la liste Europe Écologie versera 9 700 euros à Atmosfair pour compenser les émissions de la campagne.