Qu'est-ce qu'on attend pour garantir les droits des femmes ?

#MeToo, #BalanceTonPorc... Ces affaires ont (enfin) mis en lumière l’ampleur des violences sexistes et sexuelles en Europe et dans le monde. La voix des femmes ne se libère pas, car elles ont toujours parlé : c’est l’écoute et la compréhension qui commencent enfin à éclore dans la société. Pourtant, la réaction politique n’est pas à la hauteur et les violences sont encore largement banalisées par les comportements quotidiens, les institutions policières, judiciaires et médicales, ainsi que par une partie des médias et de l’opinion publique.

Les violences sexistes et sexuelles s’exercent partout. Elles sont le moyen par lequel s’exerce la domination sur les femmes dans nos sociétés qui restent profondément patriarcales. Les violences s’exercent d’autant plus durement dans un contexte d’inégalités économiques accrues entre les femmes et les hommes, auxquelles s’ajoutent les violences racistes, de genre, etc.

Aucune société d’égalité ne peut émerger sans une lutte constante contre les violences sexistes et sexuelles. La lutte contre les violences et pour l’égalité demande une volonté et un courage politique de tous les instants, des moyens humains et financiers et des sanctions contre les agresseurs.